Secrétariat

Grand dauphin de la mer Noire (Tursiops truncatus ponticus)

Grand dauphin de la mer Noire (Tursiops truncatus ponticus)

Le Secrétariat, sous réserve des ressources disponibles, collabore avec les Secrétariats de l’Accord sur la conservation des cétacés de la mer Noire, de la mer Méditerranée et de la zone Atlantique adjacente (ACCOBAMS), de la Convention sur la conservation des espèces migratrices appartenant à la faune sauvage (CMS), de la Convention de Berne et de la Convention relative à la protection de la mer Noire contre la pollution (Convention de Bucarest) afin de coordonner les activités et d’éviter tout double emploi concernant la conservation et le commerce de Tursiops truncatus ponticus.

Nomenclature (CITES Cactaceae Checklist)

Nomenclature (CITES Cactaceae Checklist)

Le Secrétariat informe le Comité pour les plantes de toute réaction et de tout commentaire qu’il reçoit des Parties afin que le Comité pour les plantes les examine à ses sessions ordinaires.

Nomenclature (CITES Cactaceae Checklist)

Nomenclature (CITES Cactaceae Checklist)

Le Secrétariat consulte le Centre mondial de surveillance continue de la conservation de la nature du Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE-WCMC) pour recueillir des commentaires sur l’utilité de la CITES Cactaceae Checklist (3e édition) et sur toute question se posant lors de la mise à jour de Species+.

Nomenclature (Noms d’ordre et de famille des oiseaux)

Nomenclature (Noms d’ordre et de famille des oiseaux)

Le Secrétariat:
a) commande, sous réserve des fonds disponibles, une analyse des incidences de l’adoption d’une nouvelle référence de nomenclature normalisée pour les noms d’ordre et de famille des oiseaux, en tenant compte des 3e et 4e éditions de The Howard & Moore complete checklist of the birds of the world et du volume de HBW and BirdLife International illustrated checklist of the birds of the world concernant les passereaux et les non-passereaux ainsi que de la discussion en cours du Comité pour les animaux sur une nouvelle référence de nomenclature normalisée pour les oiseaux aux niveaux du genre et de l’espèce; et
b) présente ses conclusions au Comité pour les animaux.

Nomenclature (Utilisation de versions datées de bases de données en ligne comme références de nomenclature normalisée)

Nomenclature (Utilisation de versions datées de bases de données en ligne comme références de nomenclature normalisée)

Le Secrétariat:
a) prend contact avec les détenteurs des droits sur les bases de données en ligne pertinentes pour servir de références de nomenclature normalisée et étudie l’utilisation éventuelle de versions datées pour les services de la CITES; par exemple, parmi les bases de données pertinentes (liste non limitative): WoRMS, Fish Base, Eschmeyer& Fricke's Catalog of Fishes, et Amphibian Species of the World; et
b) présente le résultat de ses consultations au Comité pour les animaux.

Nomenclature (Identification des coraux inscrits aux annexes de la CITES et faisant l’objet de commerce)

Nomenclature (Identification des coraux inscrits aux annexes de la CITES et faisant l’objet de commerce)

Le Secrétariat:
a) recherche, si possible, une version datée (i) de la base de données WoRMS, et (ii) du nouveau site Web Corals of the World de John Veron (en cours d’installation) pour les besoins de référence de nomenclature CITES; et
b) rend compte de l’avancée de ses travaux au Comité pour les animaux.

Tortues terrestres et tortues d’eau douce (Testudines spp.)

Tortues terrestres et tortues d’eau douce (Testudines spp.)

Le Secrétariat:
a) avec un financement déjà garanti, établit et réunit une équipe spéciale CITES sur les tortues terrestres et les tortues d’eau douce (équipe spéciale) qui œuvrera comme décrit dans la décision 17.296. Les membres de l’équipe spéciale pourraient comprendre l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN) de lutte contre la fraude concernant les espèces sauvages, les membres de l'ICCWC, Madagascar et les Parties d’Asie les plus touchées par le commerce illégal de tortues terrestres et de tortues d’eau douce, ainsi que de leurs parties et produits, et d’autres personnes qui, selon le Secrétariat, pourraient contribuer aux travaux de l’équipe spéciale;
b) cherche un financement pour soutenir les travaux et organiser d’autres réunions de l’équipe spéciale d’ici à la 18e session de la Conférence des Parties;
c) fait en sorte de créer une plate-forme de communication électronique sécurisée pour l’équipe spéciale [par exemple l’application Environet du CENComm de l’Organisation mondiale des douanes (OMD)];
d) transmet les avis et recommandations de l’équipe spéciale, conformément à la décision 17.296 c), pour examen à la 69e session du Comité permanent, et fait toute recommandation qu’il juge appropriée;
e) transmet au Comité permanent, pour examen à sa 70e session, un rapport d’activités sur la mise en œuvre par les Parties des recommandations du Comité, conformément à la décision 17.298 c).

Tortues terrestres et tortues d’eau douce (Testudines spp.)

Tortues terrestres et tortues d’eau douce (Testudines spp.)

Le Secrétariat engage le Gouvernement de Madagascar et les autres acteurs intéressés à fournir de toute urgence une assistance pour combattre le prélèvement et le commerce illégaux de la tortue à éperon (Astrochelys yniphora) ou Angonoka.

Tortues terrestres et tortues d’eau douce (Testudines spp.)

Tortues terrestres et tortues d’eau douce (Testudines spp.)

Le Secrétariat fait rapport sur la mise en œuvre de la décision 17.291 à la 18e session de la Conférence des Parties.

Tortues terrestres et tortues d’eau douce (Testudines spp.)

Tortues terrestres et tortues d’eau douce (Testudines spp.)

Le Secrétariat, en fonction des fonds disponibles:
a) en collaboration avec les Parties demandant une assistance, et avec des experts compétents, fournit ou élabore des orientations pour les organes scientifiques et les autorités de gestion CITES concernant:
i) les techniques de surveillance et de suivi des populations sauvages de tortues terrestres et de tortues d'eau douce, afin d'évaluer les effets des prélèvements, et de mettre en œuvre des programme de gestion évolutive dans le contexte des avis de commerce non préjudiciable; et
ii) la différentiation des spécimens sauvages des spécimens élevés en captivité ou en ranch;
b) engage des consultants pour élaborer, en collaboration avec les Parties concernées, des experts et le Consortium international de lutte contre la criminalité liée aux espèces sauvages (ICCWC), un guide sur les catégories de parties et produits de tortues dans le commerce, pour les organismes nationaux responsables de l'application de la législation relative aux espèces sauvages, afin de les sensibiliser au commerce de ces types de spécimens, de leur permettre une reconnaissance initiale de tels spécimens, et de fournir des orientations sur d'autres ressources et compétences qui peuvent être consultées en matière d'identification; et
c) en collaboration avec l'ICCWC, les parties concernées et des experts, établit un réseau d'identification et de réaction rapide afin de permettre aux inspecteurs d'entrer en contact avec des spécialistes confirmés de l'identification des espèces, en prévoyant une phase pilote portant sur les tortues terrestres et les tortues d'eau douce, susceptible d'être étendue à d'autres espèces, si nécessaire.

Pages