« Maintenir toutes les formes de vie sur Terre » tel est le thème annoncé de la Journée mondiale de la vie sauvage 2020

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

 “Maintenir toutes les formes de vie sur Terre” tel est le thème annoncé de la
Journée mondiale de la vie sauvage 2020


Genève, 19 novembre 2019 :  Le Secrétariat de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES) a annoncé, aujourd’hui, le thème de la Journée mondiale de la vie sauvage des Nations Unies 2020: « Maintenir toutes les formes de vie sur Terre ».

Plusieurs grands événements, de portée mondiale, jalonneront l’année 2020, baptisée « année décisive pour la biodiversité », afin de placer la biodiversité tout en haut du programme mondial pour le développement durable. Cette année offre une occasion unique de faire des progrès transformateurs en matière de conservation et d’utilisation durable des espèces d’animaux et de plantes sauvages en réponse aux enjeux mondiaux du développement durable que les solutions fondées sur la nature sont le mieux à même de résoudre.

Le thème de la Journée mondiale de la vie sauvage2020 : « Maintenir toutes les formes de vie sur Terre » englobe toutes les espèces animales et végétales qui composent la biodiversité ainsi que les moyens d’existence des êtres humains, en particulier ceux qui vivent au plus près de la nature. Il souligne l’importance de l’utilisation durable des ressources naturelles pour la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies, notamment l’Objectif 14 (Vie aquatique), l’Objectif 15 (Vie terrestre), l’Objectif 1 (Pas de pauvreté) et l’Objectif 12 (Consommation et production responsables).

Ivonne Higuero, Secrétaire générale de la CITES a déclaré : “La vie sauvage, à savoir les espèces d’animaux et de plantes sauvages au sens de la Journée mondiale de la vie sauvage, fait partie intégrante de la diversité biologique de la planète qui trouve le plus d’écho auprès du grand public. Dans la période précédant et lors de la Journée mondiale de la vie sauvage2020 nous sensibiliserons à la multitude des avantages de la vie sauvage pour les êtres humains, aux liens qui unissent les différents éléments de la biodiversité et aux menaces auxquelles ils font face. Le moment est idéal pour appeler les gouvernements du monde entier, la société civile, le secteur privé et tous les citoyens à faire entendre leurs voix et à agir pour la conservation de la vie sauvage et l’utilisation durable avant qu’il ne soit trop tard ».

Le Secrétariat CITES, le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), le  Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) et d’autres organisations du système des Nations Unies, les États Membres, les conventions relatives à la biodiversité et la société civile préparent une série de manifestations mondiales et nationales ainsi que des activités sur les réseaux sociaux autour de la  Journée mondiale de la vie sauvage2020, en particulier une réunion de haut niveau  qui aura lieu au Siège des Nations Unies à New York le 3 mars, un festival de cinéma et un concours artistique international pour les jeunes.

Conformément à la résolution de l’Assemblée générale des Nations Unies proclamant la Journée mondiale de la vie sauvage, le Secrétariat CITES appelle tous les États Membres et les organisations du système des Nations Unies, ainsi que d’autres organisations mondiales, régionales et sous-régionales, organisations non gouvernementales et personnes intéressées à :

  • observer la Journée mondiale de la vie sauvage2020 et sensibiliser à son thème ;
  • associer les célébrations à des manifestations nationales et internationales importantes sur la conservation de la nature ;
  • construire des partenariats et alliances ;
  • organiser des campagnes en faveur de la conservation et de l’utilisation durable des animaux et des plantes sauvages et adopter des stratégies ciblées pour influencer le comportement des consommateurs et réduire la demande pour des espèces sauvages et leurs produits provenant de sources illégales ;
  • faire usage, le plus largement possible, du logo de la Journée mondiale de la vie sauvage.

D’autres informations sur l’importance de la vie sauvage comme élément de la biodiversité, les liens qui unissent la diversité génétique, spécifique et écosystémique, les différentes menaces qui pèsent sur la vie sauvage et du matériel de promotion illustrant le thème seront mis ultérieurement à disposition sur le site web de laJournée mondiale de la vie sauvageet sur les réseaux sociaux.

 

Pour plus d’informations, et pour organiser des interviews, veuillez contacter :

Secrétariat CITES: Yuan Liu,  +41 22 917 8130, [email protected].

 

Au sujet de la CITES

Avec 183 États membres (182 pays + l’Union européenne), la CITES reste l’un des instruments les plus puissants au monde pour la conservation de la biodiversité par la réglementation du commerce de la faune et de la flore sauvages. Des milliers d’espèces font l’objet d’un commerce international et sont utilisées par l’homme dans sa vie quotidienne pour se nourrir, se loger, se soigner, ainsi que pour l’écotourisme, les cosmétiques ou la mode. La CITES règlemente le commerce international de près de 36 000 espèces de plantes et d’animaux, y compris de leurs parties et produits, assurant leur survie dans la nature au bénéfice tant des populations locales qui conservent ainsi leurs moyens de subsistance que de l’environnement mondial. Le système de permis CITES a pour but de veiller à ce que le commerce international des espèces inscrites aux annexes CITES soit durable, légal et traçable. La CITES a été adoptée à Washington D.C. le 3 mars 1973 et est entrée en vigueur le 1er juillet 1975.