Un consortium international pour renforcer l’action mondiale de lutte contre la criminalité liée aux espèces sauvages

Genève, 15 août 2019 – Le Consortium international de lutte contre la criminalité liée aux espèces sauvages (ICCWC) organisera trois événements de premier plan lors de la conférence CITES qui a lieu ce mois-ci, afin d’attirer l’attention sur les activités permettant aux autorités de lutter efficacement contre la criminalité liée aux espèces sauvages et contre les groupes criminels qui en sont responsables.

L’ICCWC est une collaboration entre le Secrétariat CITES, INTERPOL, l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC), la Banque mondiale et l’Organisation mondiale des douanes (OMD). À travers son Programme stratégique 2016-2020, le Consortium soutient et renforce les capacités des services des douanes, de la police, des autorités chargées des espèces sauvages et de la justice pénale dans le monde entier afin de lutter contre la criminalité liée aux espèces sauvages.

Les trois événements parallèles prévus sont les suivants :

  • Le 18 août, l’ICCWC organisera un événement parallèle pour souligner l’importance desréponses ciblées de lutte contre la criminalité liée aux espèces sauvages. Les conclusions préliminaires de la deuxième édition du rapport mondial sur la criminalité liée aux espèces sauvages (World Wildlife Crime report) seront présentées. Ce rapport, rédigé à partir des meilleures données et études de cas disponibles, en particulier des données fournies par les Parties à la CITES dans leurs rapports annuels sur le commerce illégal, constituera un puissant outil d’aide à la décision et à l’élaboration de réponses appropriées pour lutter contre la criminalité liée aux espèces sauvages. L’événement mettra également en lumière les résultats et l’impact des opérations menées aux niveaux régional et mondial, en particulier la série d’opérations Thunder soutenues par le Consortium, incluant l’Opération Thunderballqui, en juin 2019, a impliqué 109 pays, plus de 1800 saisies sur tous les continents, l’identification de près de 600 suspects et l’ouverture de nombreuses enquêtes et poursuites dans le monde entier (voir le flyerde l’événement parallèle).
  • Le 19 août, l’ICCWC organisera un événement parallèle au cours duquel les approches stratégiques de la lutte contre le trafic d’espèces sauvages seront discutées. L’événement portera sur des sujets tels que les opérations douanières de lutte contre la fraude liée aux espèces sauvages et la lutte contre la criminalité liées aux espèces sauvages via Internet. Un aperçu des lignes directrices de la lutte contre la criminalité liée aux espèces sauvages via Internet, actuellement en cours de développement, sera fourni. L’événement attirera également l’attention sur les initiatives mondiales visant à lutter contre cette criminalité (voir le flyerde l’événement parallèle).
  • Les 21 et 22 août, l’ICCWC organisera la troisième réunion mondiale des Réseaux de lutte contre la fraude liée aux espèces sauvages (WEN –.Wildlife Enforcement Networks). La réunion rassemblera des réseaux du monde entier, des agents chargés de la lutte contre la fraude liée aux espèces sauvages ainsi qu’un large éventail d’autres parties prenantes concernées afin qu’ils partagent leurs expériences sur le renforcement des efforts déployés aux niveaux régional, sous-régional et mondial pour lutter contre la criminalité liée aux espèces sauvages. Des Lignes directrices pour les réseaux de lutte contre la fraude liée aux espèces sauvages visant à renforcer encore le rôle des WEN dans la lutte contre cette criminalité sont en cours d’élaboration. Ces lignes directrices fourniront un outil d’auto-évaluation pouvant être utilisé à la fois lors de la création d’un nouveau WEN ou pour renforcer un WEN existant. Des discussions ciblées auront lieu lors de la réunion des WEN pour affiner davantage ces lignes directrices.

Ivonne Higuero, Secrétaire générale de la CITES, a déclaré : « Au cours des deux prochaines semaines, les Parties à la CITES discuteront d’un large éventail de questions et prendront des décisions cruciales pour protéger nos espèces sauvages. Alors qu’une grande partie des discussions se concentreront sur la manière de garantir un commerce légal et durable, la CoP18 fournira aux décideurs et aux praticiens de la lutte contre la fraude un espace essentiel pour qu’ils se réunissent, échangent les meilleures pratiques et conviennent de mesures visant à renforcer les réponses en matière de lutte contre la criminalité liée aux espèces sauvages ».

 « La criminalité liée aux espèces sauvages continue de représenter une grave menace pour de nombreuses espèces, et les groupes criminels impliqués sont de plus en plus organisés et adaptent constamment leurs tactiques pour dissimuler leurs activités illégales et éviter la détection. La bonne nouvelle, c’est que le Consortium continuera de travailler sans relâche avec la communauté engagée dans la lutte contre la fraude, en renforçant ses capacités et en mettant à sa disposition les outils et services dont elle a besoin pour traduire ces criminels en justice, et également en lui permettant de mobiliser les mêmes mesures contre la criminalité liée aux espèces sauvages que celles utilisées contre d’autres types de criminalités organisées nationales et internationales », a-t-elle ajouté.

Les activités, en cours ou prévues et toujours plus nombreuses, menées sous les auspices de l’ICCWC n’auraient pas été possibles sans un soutien important des donateurs. Le Consortium remercie l’Allemagne, les États-Unis d’Amérique, la France, la Principauté de Monaco, la Suisse, le Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord ainsi que l’Union européenne, pour leur soutien continu à l’ICCWC.

Davantage d’informations sur l’ICCWC sont disponibles sur https://cites.org/fra/prog/iccwc.php.

Le document #CoP17 sur le Consortium international de lutte contre la criminalité liée aux espèces sauvages (ICCWC) est disponible sur https://cites.org/sites/default/files/fra/cop/18/doc/F-CoP18-015-05.pdf.

Un document d’information sur le Consortium international de lutte contre la criminalité liée aux espèces sauvages (ICCWC), soumis à la #CoP18, est disponible ici.