Le Gouvernement du Panama et le Secrétariat CITES signent l’accord sur l’accueil de la CoP19

Updated on 16 septembre 2021
For use of the media only;
not an official document.
COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Le Gouvernement du Panama et le Secrétariat CITES signent l’accord sur l’accueil de la CoP19 :

Panama/Genève, 15 septembre 2021 – Le Gouvernement du Panama et le Secrétariat de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES) ont signé un accord officialisant l’offre du Panama d’accueillir la 19e session de la Conférence des Parties à la CITES (CoP19).

CITES S-G Ivonne Higuero signs country host agreement for CoP19

Son Excellence M. Milciades Concepción, Ministre de l’environnement du Panama, a signé l’Accord du pays hôte au nom du Gouvernement panaméen tandis que la Secrétaire générale de la CITES, Mme. Ivonne Higuero, a signé au nom du Secrétariat.

Le Panama sera donc l’hôte de cette importante assemblée, et la dix-neuvième session de la Conférence des Parties à la CITES aura lieu du 14 au 25 novembre 2022, dans le Panama Convention Center, dans la ville de Panama.

La CoP19 sera précédée puis suivie par les 75e et 76e réunions du Comité Permanent de la CITES.

La signature officielle de l’Accord avec le pays hôte a lieu moins de deux mois après l’annonce de l’offre initiale du Panama d’accueillir la CoP19.

Le Ministre de l’environnement du Panama, M. Milciades Concepción, a déclaré : « Ce sommet est important dans un pays d'Amérique latine, une zone à forte richesse en espèces qui ne peut être mise en péril. C'est un défi pour le pays, car il s'agit de récupérer la notion de diversité biologique, ce qui représente la perspective des multiples bénéfices qu'elle peut apporter. Nous devons amener ces stratégies de protection de la flore et de la faune et de leurs habitats à la durabilité des ressources naturelles et les intégrer dans les politiques de développement. »

La Secrétaire générale de la CITES, Ivonne Higuero, a déclaré : « Au nom du Secrétariat et des Parties à la Convention, je souhaite réitérer ma gratitude au Gouvernement du Panama pour son offre d’accueil de la CoP19. Nous sommes réellement reconnaissants au Panama pour son soutien en ce moment critique pour la Convention et son mandat fondamental consistant à faire en sorte que le commerce des espèces sauvages reste légal, durable et traçable, pour éviter la surexploitation commerciale et le trafic des espèces sauvages. Nous nous réjouissons de travailler avec le Panama et toutes les Parties afin de renforcer encore la Convention face aux grands défis que nous devons relever afin d’améliorer nos relations avec la nature. »

Les 183 Parties à la CITES forment, collectivement, la Conférence des Parties. Tous les trois ans, la Conférence des Parties se réunit pour examiner l’application de la Convention. Ces sessions sont souvent dénommées « CoP ».

Une session de la « CoP » est la session la plus importante dans le contexte de la CITES car les Parties assument un ensemble considérable de tâches, notamment :

  • examiner les progrès de la conservation des espèces inscrites aux Annexes ;
  • débattre de propositions d’amendement des listes d’espèces figurant à l’Annexe I et à l’Annexe II ;
  • discuter de documents et rapports des Parties, du Comité permanent, du Comité pour les animaux, du Comité pour les plantes et du Secrétariat ;
  • recommander des mesures pour améliorer l’efficacité de la Convention, notamment la rédaction et l’adoption de résolutions et de décisions qui seront mises en œuvre par toutes les Parties, le Comité permanent, les comités scientifiques et le Secrétariat.

Les sessions de la Conférence des Parties se déroulent en présence non seulement des Parties à la CITES mais aussi d’observateurs, notamment les représentants d’organisations multilatérales et non gouvernementales participant à la conservation et au commerce.

La « CoP19 » marquera la 19e fois que les Parties se seront réunies depuis l’entrée en vigueur de la Convention, en 1975.

De par son rôle, le Comité permanent CITES est le comité suprême de la Convention. Il dirige les travaux et veille à l’efficacité de la CITES dans les périodes qui séparent les sessions de la Conférence des Parties. Sa mission comprend la fourniture d’orientations politiques et opérationnelles au Secrétariat concernant l’application de la Convention et la surveillance du budget du Secrétariat.

Alors qu’il se réunit généralement une fois par an, le Comité permanent a aussi l’obligation de tenir des sessions juste avant et juste après chaque session de la Conférence des Parties.