Journée internationale des peuples autochtones : message de la Secrétaire générale de la CITES, Ivonne Higuero

Journée internationale des peuples autochtones : message de la Secrétaire générale de la CITES, Ivonne Higuero

 

International day of the World's Indigenous People

Les peuples autochtones et les communautés locales sont parmi les groupes les plus actifs engagés dans la conservation et la protection d'une grande partie de la faune et des écosystèmes de notre planète.

Les membres de ces groupes dépendent de ces espaces pour répondre à leurs besoins de base, de la nourriture à l'abri, au carburant et aux médicaments.

Au cours de leur longue histoire, de nombreux groupes autochtones ont vécu en bonne harmonie avec leur environnement.

Pour beaucoup d'entre eux, ces espaces et la faune et flore qu'ils abritent sont à leur tour devenus une partie centrale de leurs identités sociales et culturelles. Les peuples autochtones et les communautés locales ont ainsi des siècles d'expérience en matière de durabilité dans leur utilisation de la nature dans le monde entier.

Historiquement, ils ont été les gardiens dévoués de leurs terres. Un peu moins d'un tiers de la surface mondiale est géré par des peuples autochtones, qui comprennent certaines des forêts les mieux conservées de la planète. À l'échelle mondiale, 470 millions de membres des peuples autochtones et des communautés locales gèrent des terres qui abritent plus de 80 % de la biodiversité de notre planète.

Aujourd'hui, les effets combinés du changement climatique, de la perte de biodiversité et des impacts de la pandémie menacent de bouleverser la vie des groupes autochtones qui dépendent de la nature. Il est de notre devoir de veiller à ce que ces communautés puissent continuer à prospérer sur leurs terres.

Il nous incombe également de veiller à ce que leurs voix soient entendues par les décideurs impliqués dans la gouvernance environnementale mondiale. En effet, alors que nous cherchons à restaurer notre planète et à transformer notre relation avec la nature, les préoccupations et les expériences des peuples autochtones et des communautés locales doivent être au cœur de nos efforts.

Nous devons amplifier leurs voix et tenir compte de leurs conseils afin que nous puissions apprendre des expériences sans précédent que ces groupes ont dans la poursuite d'un mode de vie durable.

En cette Journée internationale des peuples autochtones, je vous invite à écouter les gardiens de la nature et à les soutenir, afin que leur sagesse puisse inspirer tous les efforts pour faire face aux multiples crises planétaires auxquelles nous sommes confrontés.