Le Comité Permanent de la CITES tiendra sa première réunion en ligne

Les membres du Comité Permanent de la CITES, les représentants des Parties et les organisations ayant le statut d'observateur se réuniront pour la 73e réunion du Comité permanent, qui se tiendra du 5 au 7 mai.

C'est la première fois qu'un organe directeur de la CITES se réunira officiellement dans un format en ligne. La réunion était initialement prévue pour octobre 2020, à Genève, en Suisse, mais a dû être reportée en raison des mesures sanitaires liées au COVID-19.

73rd meeting of the CITES Standing Committee

Les débats seront diffusés en direct en anglais, espagnol et français et pourront être visionnés par le grand public sur les chaînes YouTube de la CITES sur les liens suivants, avec des réunions quotidiennes entre 12h30 et 15h30 (heure de Genève) les mercredi 5, jeudi 6 et vendredi 7 mai.

Les membres du Comité Permanent et les observateurs examineront une sélection de questions opérationnelles et politiques affectant la mise en œuvre de la Convention. Celles-ci incluent, entre autres, l'impact de la pandémie de COVID-19 sur le travail quotidien des Parties pour mettre en œuvre la Convention, l'utilisation de systèmes de permis électroniques pour réglementer le commerce CITES et des discussions sur des espèces spécifiques de la CITES telles que les grands félins ou les tortues.

Le Présidence du Comité Permanent, tenue par le Canada, en consultation avec les membres du Comité et le Secrétariat, a cherché à faire en sorte que les réunions restent accessibles à tous les membres et observateurs afin de renforcer la transparence et la légitimité des discussions et des décisions qui en découlent.

La Secrétaire générale de la CITES, Ivonne Higuero, a déclaré : « La pandémie a imposé des défis logistiques importants à la continuité de la gouvernance environnementale internationale. La réunion en ligne du Comité Permanent de la CITES montre la résilience et l'adaptabilité des membres du Comité, des représentants des Parties et des organisations ayant le statut d'observateur. La reprise des grandes réunions sous de nouvelles formes est un signal fort que les Parties sont innovantes et qu'elles prendront les mesures nécessaires pour poursuivre leur important travail de renforcement et d'actualisation de la Convention et de sa mise en œuvre ».

Malgré le report de la réunion prévue en 2020, des progrès ont été accomplis depuis la 18e réunion de la Conférence des Parties qui a eu lieu en août 2019. Les 15 groupes de travail intersessions créés après la dernière réunion du Comité Permanent (2019) ont travaillé à la préparation des recommandations sur divers sujets tels que les systèmes électroniques et les technologies de l’information, des orientations sur la gestion des stocks d’ivoire et le règlement intérieur des réunions de la Conférence des Parties.

De nouveaux groupes de travail ont également été créés au cours de l'année écoulée. Ces derniers sont chargés d'examiner des questions telles que le commerce des requins et des raies et les systèmes d'étiquetage pour le commerce du caviar.

Le Comité permanent dirige les travaux et l'exécution de la Convention pendant les périodes entre les réunions de la Conférence des Parties. Cela comprend la mise en place d'orientations politiques et opérationnelles pour le Secrétariat concernant la mise en œuvre de la Convention et le contrôle du budget du Secrétariat. Il coordonne et supervise également, le cas échéant, les travaux d'autres comités et groupes de travail, exécute les tâches qui lui sont confiées par la Conférence des Parties, et rédige des résolutions pour examen par la Conférence des Parties à sa prochaine réunion.