À l’occasion de la Journée mondiale de la vie sauvage 2021, IFAW, la CITES et le PNUD s’associent pour parrainer un concours artistique international destiné à la jeunesse

COMMUNIQUE DE PRESSE CONJOINT

partner logos youth art ifaw CITES UNDP

À l’occasion de la Journée mondiale de la vie sauvage 2021, IFAW, la CITES et le PNUD s’associent pour parrainer un concours artistique international destiné à la jeunesse

 

Genève/New York/Washington DC, 18 décembre 2020 – À l’occasion de la Journée mondiale de la vie sauvage 2021, célébrée chaque année le 3 mars, IFAW, le Fonds international pour la protection des animaux, organise son troisième concours artistique mondial annuel en collaboration avec le Secrétariat de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES) et le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), sur le thème « Forêts et moyens d’existence : soutenir les peuples et la planète ».

Entre 240 et 350 millions de personnes dans le monde vivent dans des zones forestières ou à proximité, et nombre d’entre elles appartiennent à des peuples autochtones et des communautés locales ayant un attachement culturel et social de longue date à ces environnements. Ces communautés qui gèrent les écosystèmes forestiers et leurs espèces sauvages depuis des siècles ont des connaissances traditionnelles essentielles à la conservation des plus importants réservoirs de biodiversité de la planète. 

La CITES a choisi d’axer la Journée mondiale de la vie sauvage 2021 sur les moyens d’existence des peuples autochtones et des communautés rurales et locales. Il existe peu d’écosystèmes sur Terre dont dépendent autant de moyens d’existence, et il est donc important que l’interdépendance des écosystèmes forestiers, de leurs espèces et des innombrables personnes qui vivent dans les forêts ou à proximité soit reconnue et célébrée.

S’appuyant sur le succès des précédents concours artistiques mondiaux destinés à la jeunesse, le troisième concours annuel s’adresse aux enfants d’âge scolaire et vise à encourager un sentiment de lien entre les jeunes artistes et les divers écosystèmes forestiers qui fournissent un abri, un habitat et des ressources aux espèces sauvages et aux êtres humains. En 2020, la jeune artiste australienne Tiarn Garland, âgée de 15 ans, a été lauréate avec son œuvre intitulée « Ici aujourd’hui, mais demain ? » représentant un koala accroché à une branche isolée alors qu’un feu de brousse ravage une forêt en arrière-plan.

Tiarn Garland's winning entry for the 2020 WWD Youth Art Contest
‘Here today, but tomorrow?’, Tiarn Garland's winning entry to the 2020 contest.

Le concours de cette année est l’occasion de souligner les multiples crises environnementales mondiales – du changement climatique à la perte de biodiversité – auxquelles sont confrontés les écosystèmes forestiers ainsi que les espèces sauvages et les êtres humains qui y vivent. Les enfants ayant une affinité à la fois pour la nature, les animaux et l’art, le concours leur offre une plateforme d’expression tout en renforçant leurs liens avec le monde naturel.

La Secrétaire générale de la CITES, Ivonne Higuero, a déclaré : « La conservation des forêts ainsi que de la faune et de la flore sauvages forestières est essentielle au bien-être et aux moyens d’existence de nombreuses communautés à travers le monde. Faire participer les enfants et les jeunes artistes, et favoriser une compréhension plus approfondie de ce lien fondamental entre l’humanité, les forêts et les espèces forestières contribuera grandement à diffuser le message central de la Journée mondiale de la vie sauvage de cette année. Nous sommes impatients de découvrir les candidatures de 2021 et de voir comment elles contribuent à réaffirmer l’intérêt éternel des jeunes générations pour la conservation des espèces et des écosystèmes. »

Danielle Kessler, directrice par intérim du bureau d’IFAW aux États-Unis, a déclaré : « Nous sommes ravis de poursuivre cette importante collaboration à travers notre concours artistique destiné aux jeunes du monde entier autour de ce thème essentiel des forêts et des moyens d’existence. En renforçant la prise de conscience du rôle essentiel que jouent ces écosystèmes non seulement pour l’environnement naturel, mais aussi pour nos propres moyens d’existence, nous espérons que la jeunesse mondiale se rassemblera davantage en tant que gardienne du monde naturel, de ses divers écosystèmes et ses innombrables espèces sauvages. »

L’ouverture de la soumission des candidatures est le 18 décembre 2020, et les participants peuvent soumettre leur œuvre par voie électronique sur le site Web d’IFAW jusqu’au 7 février 2021. Douze demi-finalistes et un lauréat distinct du grand prix seront choisis par un jury de spécialistes au plus tard le 22 février. Le choix du lauréat ou de la lauréate du grand prix sera annoncé dans le cadre de l’événement virtuel officiel organisé le 3 mars à l’occasion de Journée mondiale de la vie sauvage.

Pour plus de détails sur les règles et les instructions du concours, veuillez cliquer ici. Pour organiser des interviews, veuillez contacter :

IFAW : Rodger Correa, +1 202 834 6637 ou rcorrea [at] ifaw.org
CITES : Francisco Pérez, +41 22 917 1447 ou francisco.perezgonzalez [at] un.org
PNUN : Sangita Khadka, +1 212 906 5043 ou sangita.khadka [at] undp.org

 

---

 

Au sujet de l’IFAW
Le Fonds international pour la protection des animaux (IFAW) est une organisation mondiale à but non lucratif qui aide les animaux et les hommes à cohabiter de manière harmonieuse. Notre équipe rassemble aussi bien des spécialistes que des gens ordinaires qui travaillent par-delà les mers et les océans, et dans plus de 40 pays à travers le monde. Nous sauvons, soignons et relâchons des animaux, et nous restaurons et protégeons leurs habitats naturels. Les problèmes auxquels nous sommes confrontés sont à la fois urgents et complexes. Pour les résoudre, nous conjuguons idées novatrices et mesures audacieuses. Nous travaillons en association avec les communautés locales, les gouvernements, les organisations non gouvernementales et les entreprises. Ensemble, nous trouvons des solutions innovantes pour préserver toutes les espèces. Pour découvrir notre action, consulter le site ifaw.org.

Au sujet de la CITES
La Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES) a été adoptée le 3 mars 1973 et est entrée en vigueur le 1er juillet 1975. Avec 183 États membres (182 pays auxquels s’ajoute l’Union européenne), la CITES reste l’un des instruments les plus puissants au monde pour la conservation de la biodiversité par la réglementation du commerce international de près de 38 000 espèces de plantes et d’animaux sauvages. Partout dans le monde, l’humanité utilise des espèces inscrites aux annexes de la CITES dans la vie quotidienne pour se nourrir, se loger, se soigner, ainsi que sous forme de souvenirs touristiques, de cosmétiques ou de produits de mode. La CITES s’efforce de veiller à ce que le commerce international de ces espèces soit durable, légal et traçable et contribue aussi bien aux moyens d’existence des populations locales qui vivent au plus près d’elles qu’à l’économie des différents pays, de manière à préserver la santé de la planète et le bien-être des populations, dans le respect des Objectifs de développement durable des Nations unies.

Au sujet du PNUD
Le PNUD travaille en partenariat à tous les niveaux de la société pour aider à construire des nations capables de résister aux crises tout en motivant et soutenant un type de croissance qui améliore la qualité de vie de chacun. Sur le terrain, dans près de 170 pays et territoires, il offre des perspectives mondiales et locales pour aider à renforcer les moyens d’existence et à bâtir des nations résilientes.

Au sujet de la Journée mondiale de la vie sauvage, établie par les Nations Unies
Le 20 décembre 2013, la 68e session de l’Assemblée générale des Nations Unies a proclamé le 3 mars « Journée mondiale de la vie sauvage » pour célébrer et faire connaître la faune et à la flore sauvages de la planète. Cette date est le jour de la signature de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES) en 1973. La Journée mondiale de la vie sauvage est rapidement devenue l’événement annuel mondial.