Journée mondiale de la vie sauvage 2021: des films pour illustrer le lien vital entre l’humanité et les forêts

COMMUNIQUÉ DE PRESSE CONJOINT

 

 

 

Journée mondiale de la vie sauvage: des films pour illustrer le lien vital entre l’humanité et les forêts

Annonce du festival cinématographique organisé à l’occasion de la Journée mondiale de la vie sauvage 2021

 

Genève/New York/Jackson Hole, 23 novembre 2020 – Le Secrétariat de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES), Jackson Wild et le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) ont annoncé ce jour qu’ils allaient s’associer pour organiser un festival cinématographique international qui braquera ses projecteurs sur la valeur inestimable des forêts de notre planète, les innombrables services écosystémiques qu’elles procurent et les millions de personnes qui en tirent leurs moyens d’existence.

Ce festival fera partie des multiples manifestations et festivités qui auront lieu partout dans le monde à l’occasion de prochaine édition de la Journée mondiale de la vie sauvage des Nations Unies, le 3 mars, qui aura pour thème en 2021 : “Forêts et moyens d’existence : préserver la planète et ses habitants”.

Les films lauréats et finalistes en compétition seront projetés tout au long de l’année 2021 afin de diffuser le message selon lequel les forêts sont essentielles au bien-être socioéconomique de l’humanité et jouent un rôle crucial dans la préservation de la santé de la planète et de la biodiversité.

Ivonne Higuero, Secrétaire générale de la CITES, a déclaré : “Ce festival constitue une formidable tribune où échanger sur l’expérience de communautés qui entretiennent depuis toujours des rapports privilégiés avec les forêts et les espèces sauvages qu’elles abritent. C’est également l’occasion de discuter de la valeur inestimable des services écosystémiques que procurent les forêts à des populations du monde entier et à l’économie mondiale. Tandis que nous nous efforçons de relever de multiples enjeux planétaires, du changement climatique à la perte de biodiversité en passant par les effets de la pandémie mondiale de COVID-19, ce festival mettra en lumière l’expérience de groupes et de communautés qui ont su établir une relation saine et durable avec certains des écosystèmes naturels les plus importants de la planète.”

En 2013, le Secrétariat CITES a été désigné par l’Assemblée générale des Nations Unies comme facilitateur mondial de la célébration annuelle de la Journée mondiale de la vie sauvage, en collaboration avec les organisations du système des Nations Unies.

“Nous croyons en la capacité du récit à susciter l’émerveillement face à la nature et à provoquer les changements cruciaux qui seront nécessaires à sa restauration et à sa préservation,” a expliqué Lisa Samford, Directrice générale de Jackson Wild. “Réparties sur plus d’un tiers de la surface de la Terre, les forêts abritent 80% de tous les animaux, plantes et insectes de la planète ; elles permettent d’assurer la subsistance de millions de personnes et procurent des ressources et des services écosystémiques essentiels à l’économie mondiale.”

Calendrier et activités prévues

L’appel à candidatures se clôturera le 8 janvier 2021 et les films finalistes seront annoncés mi-février 2021. Les films lauréats seront présentés le 3 mars 2021 à l’occasion d’une manifestation de haut niveau qui coïncidera avec la célébration de la Journée mondiale de la vie sauvage des Nations Unies.

Festival cinématographique organisé à l’occasion de la Journée mondiale de la vie sauvage 2021 : les films lauréats sur les forêts seront ensuite mis gratuitement à disposition en ligne en vue d’une utilisation à des fins didactiques dans le monde entier.

Catégories et description des prix :

  • Peuples et forêts : Prix décerné au film qui retranscrira le mieux les liens étroits entre les peuples et les forêts sur les plans social, culturel, économique ou spirituel.
  • Ma forêt : Prix décerné au meilleur film sur les forêts réalisé par des habitants de la zone forestière présentée dans le film, y compris des films présentés par des membres de communautés autochtones et par des réalisateurs et équipes de production indépendants consacrés à leurs forêts locales.
  • Avenir des forêts : Prix décerné au film qui fera la meilleure présentation de projets entrepris par des particuliers ou des organisations œuvrant à la protection et à la préservation des écosystèmes forestiers et des personnes qui en dépendent, et/ou de projets de recherche scientifique sur les forêts, de projets sur l’exploitation durable des forêts ou de problèmes et de solutions en matière de conservation des forêts. Parmi les thèmes abordés pourront figurer les savoirs traditionnels, les moyens d’existence tirés des forêts, le changement climatique, la perte de biodiversité, les zoonoses liées à la déforestation et la dégradation des ressources forestières.
  • Forêts vivantes : Prix décerné au film qui présentera le mieux la très grande diversité et la complexité des écosystèmes forestiers et les espèces qu’ils abritent.
  • Micro-métrage sur les forêts : Prix décerné au meilleur film sur les forêts d’une durée maximum de 5 minutes.

D’autres catégories de prix pourront être ajoutées avant la proclamation des films finalistes afin de récompenser le plus grand nombre possible de films remarquables.

Lignes directrices pour la soumission des projets

La soumission des projets est gratuite. Tout film sur les forêts terrestres réalisé après le 1er janvier 2016 est habilité à concourir, à condition d’être accompagné d’un lien de diffusion en continu permettant d’accéder gratuitement en ligne à l’intégralité du film et de le diffuser à des fins didactiques, librement ou sur demande, dans le cadre de l’édition 2021 consacrée aux forêts du Festival cinématographique organisé à l’occasion de la Journée mondiale de la vie sauvage et hébergé par Jackson Wild sur sa plateforme événementielle. Les films peuvent être proposés dans n’importe quelle langue. Ceux qui n’auront pas été tournés en anglais devront être sous-titrés en anglais en vue de leur présentation au jury et de leur diffusion dans le cadre du festival. Les candidats admissibles doivent remplir un formulaire d’inscription en ligne disponible sur le site : www.jacksonwild.org.

Pour plus d’informations, et pour organiser des interviews, veuillez contacter :

Programme des Nations Unies pour le développement, Sangita Khadka, +212 906 5043, sangita.khadka [at] undp.org

Secrétariat CITES : Francisco Pérez, +41 22 917 1447, francisco.perezgonzalez [at] cites.org

Jackson Wild : Abbey Greene, +1 307 200 3286, abbey [at] jacksonwild.org

 

À propos de la CITES

 

La Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES) a été adoptée le 3 mars 1973 et est entrée en vigueur le 1er juillet 1975. Avec 183 États membres (182 pays auxquels s’ajoute l’Union européenne), la CITES reste l’un des instruments les plus puissants au monde pour la conservation de la biodiversité par la réglementation du commerce international de près de 38 000 espèces de plantes et d’animaux sauvages. Partout dans le monde, les peuples utilisent des espèces inscrites à la CITES dans leur vie quotidienne pour se nourrir, se loger, se soigner, ainsi que sous forme de souvenirs touristiques, de cosmétiques ou de vêtements. La CITES s’efforce de veiller à ce que le commerce international de ces espèces soit durable, légal et traçable et contribue aussi bien aux moyens d’existence des populations locales qui vivent au plus près d’elles qu’à l’économie des différents pays, de manière à préserver la santé de la planète et le bien-être des populations, dans le respect des Objectifs de développement durable des Nations unies.

 

 

À propos du PNUD

 

Le PNUD est le principal organisme des Nations Unies qui lutte pour mettre fin à l'injustice de la pauvreté, des inégalités et des changements climatiques. En travaillant avec un vaste réseau d'experts et de partenaires dans 170 pays, il aide les nations à construire des solutions intégrées et durables pour les peuples et la planète. Pour plus d’informations, consulter le site www.undp.org ou suivre @UNDP.

 

 

À propos de Jackson Wild

 

Depuis près de 30 ans, le “Jackson Wild Summit” est réputé pour accueillir un formidable aréopage de scientifiques, spécialistes de la conservation de la nature et professionnels des médias. Le “World Wildlife Day Film Showcase” rassemble des parties prenantes du monde du monde entier autour d’un thème global unique. Le conseil d’administration de Jackson Wild compte entre autres membres internationaux : ARTE France, BBC Studios, Blue Ant Media / Love Nature, Borealés, Conservation International, Discovery, Doclights, FujiFilm Optical Devices - Fujinon Lenses, Gorongosa Restoration Project, HHMI Tangled Bank Studios, Humane Society International, International Fund for Animal Welfare, National Geographic Partners, National Geographic Society, Nature/WNET, Netflix, Off the Fence Productions, ORF/Universum, PBS, Saint Thomas Productions, San Diego Zoo, Seeker, Smithsonian Channel, Sony Electronics, SVT - Swedish Television, The Nature Conservancy, Terra Mater Factual Studios, Vulcan Productions, Wanda Films, WGBH, and World Wildlife Fund US.

 

 

À propos de la Journée mondiale de la vie sauvage établie par les Nations Unies

Le 20 décembre 2013, la 68e session de l’Assemblée générale des Nations Unies a proclamé le 3 mars “Journée mondiale de la vie sauvage” pour célébrer et faire connaître la faune et à la flore sauvages de la planète. Cette date est le jour de la signature de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES) en 1973. La Journée mondiale de la vie sauvage est rapidement devenue le plus important des événements annuels mondiaux consacrés aux espèces sauvages. C’est l’occasion de célébrer la faune et la flore sauvages pour la beauté et la diversité de leurs multiples formes, et de sensibiliser l’opinion publique aux différents défis auxquels ces espèces sont confrontées. Cette journée nous rappelle également qu’il est urgent d’intensifier la lutte contre la criminalité liée aux espèces sauvages, qui a des répercussions économiques, environnementales et sociales de grande ampleur.