La Fédération de Russie accueillera la 70e session du Comité permanent de la CITES à Sochi en octobre 2018

Destiné uniquement aux médias;
Document non officiel.

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

La Fédération de Russie accueillera la 70e session du Comité permanent de la CITES à Sochi en octobre 2018

 

Genève, 13 juillet 2017: Le Secrétariat CITES a annoncé aujourd’hui que la proposition de la Fédération de Russie d’accueillir la 70e session du Comité permanent de la CITES à Sochi, du 1 au 5 octobre 2018, a été acceptée par la Présidente du Comité permanent.

Sochi se trouve au bord de la Mer Noire, près de la frontière entre Géorgie et Russie. La ville dispose de structures modernes en termes de transports et de salles de réunions, qui lui permettent d’accueillir de grandes manifestations internationales.

Sochi a été l’hôte des XXIIe Jeux olympiques d’hiver en 2014 et sera également l’une des villes hôtes de la coupe du monde FIFA 2018. La partie nord-est de la ville fait partie de la Réserve de la biosphère caucasienne, site inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO. C’est l’un des rares endroits en Russie ayant un climat subtropical.

M. Sergei Donskoy, ministre des ressources naturelles et de l’environnement de la Fédération de Russie a déclaré : “La Fédération de Russie est Partie à la CITES depuis 25 ans. Nous sommes convaincus que la Convention a été un mécanisme international d’une grande efficacité pour réglementer le commerce d’espèces sauvages et coordonner les efforts mondiaux dans la lutte contre le trafic illégal d’espèces de faune et de flore inscrites à la CITES.”

Le Secrétaire général de la CITES, John Scanlon, a déclaré : “Nous sommes très reconnaissant envers la Fédération de Russe pour sa généreuse proposition d’accueillir la 70e session du Comité permanent CITES, qui témoigne de son solide soutien pour la CITES. Des décisions cruciales seront prises lors de cette session, sur la mise en œuvre des décisions prises lors de la 17e session de la Conférence des Parties (CoP), à Johannesburg, Afrique du Sud, en 2016, et sur les questions à présenter lors de la 18e CoP à Colombo, Sri Lanka, en 2019.  Ces décisions concernent la réglementation du commerce légal et durable des espèces inscrites à la CITES et les mesures destinées à combattre le commerce illégal d’espèces sauvages.”

Le Canada assure actuellement la présidence du Comité et, selon les Règles de procédure du Comité, décide officiellement de la date et du lieu des réunions du Comité.

La Fédération de Russie a adhéré à la CITES en janvier 1992, dans la continuation de son adhésion comme membre de l’ex-URSS, puis a été choisie comme membre régional au Comité permanent de la CITES lors de la CoP17. La Russie a affirmé son intérêt en profitant de l’occasion pour présenter les résultats de son “Année des zones particulièrement protégées” et les mesures prises pour étendre le réseau des zones particulièrement protégées et les programmes nationaux pour la protection des ours, des faucons, des léopards, des antilopes saïga, des esturgeons, des tigres et des espèces de plantes rares.

"C’est avec plaisir que nous rencontrerons les membres du Comité, les observateurs des Parties, des organisations non gouvernementales, du secteur privé, ainsi que les représentants des communautés rurales et de la jeunesse à Sochi en 2018" a ajouté M. Scanlon.

Note aux rédacteurs: Pour plus d’informations, veuillez contacter Liu Yuan au +41 22 917 8130 ou yuan.liu@cites.org.

À propos de la CITES

Avec 183 Parties (182 pays et l’Union européenne), la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES) demeure l’un des outils les plus puissants au monde pour la conservation des espèces sauvages à travers la réglementation du commerce. Des milliers d’espèces font l’objet d’un commerce international et sont utilisées par l’homme dans sa vie quotidienne pour se nourrir, se soigner, se loger, ainsi que pour les souvenirs de voyage, les cosmétiques ou la mode. La CITES réglemente le commerce international de plus de 36 000 espèces de plantes et d’animaux, y compris leurs parties et produits, assurant leur survie dans la nature au bénéfice tant des populations locales qui conservent ainsi leurs moyens d’existence, que de l’environnement mondial. Le système de permis CITES a pour but de veiller à ce que le commerce international des espèces inscrites aux annexes de la CITES soit durable, légal et traçable. La CITES a été signée à Washington D.C. le 3 mars 1973 et est entrée en vigueur le 1erjuillet 1975.

Pour en savoir plus sur la CITES, veuillez consulter www.cites.org ou les pages suivantes :

www.twitter.com/CITES
www.facebook.com/CITES
www.youtube.com/CITES
www.flickr.com/CITES