17.31 to 17.35 Renforcement des capacités

17.31

Décision à l'adresse de: Parties

Les Parties sont encouragées à:
a) apporter des ressources financières et en nature aux activités de renforcement des capacités, en particulier à celles qui sont destinées à la réalisation du But 1 (Garantir l’application et le respect de la Convention et la lutte contre la fraude) et du But 3 (Contribuer à une réduction substantielle du rythme de l’appauvrissement de la diversité biologique et à la réalisation des buts et objectifs pertinents agréés au plan mondial en garantissant que la CITES et les autres instruments et processus multilatéraux soient cohérents et se renforcent mutuellement) de la Vision de la stratégie de la CITES, ainsi qu’aux activités de renforcement des capacités nécessaires à la mise en œuvre des résolutions et des décisions;
b) utiliser les rapports sur l’application de la CITES, dont l’introduction est recommandée en 2018, pour informer régulièrement le Secrétariat sur leurs capacités et leurs besoins;
c) utiliser le Collège virtuel de la CITES pour soutenir les activités de renforcement des capacités et fournir au Secrétariat des contributions et un soutien financier pour appuyer et améliorer ses services, y compris la traduction des contenus dans les langues nationales.


17.32

Décision à l'adresse de: Animals Committee, Plants Committee, Secretariat

Le Comité pour les animaux et le Comité pour les plantes établissent un groupe de travail conjoint sur le renforcement des capacités et les matériels d’identification afin d’accomplir les tâches suivantes, en consultation avec le Secrétariat:
a) fournir une aide aux Parties pour identifier les taxons inscrits aux annexes de la CITES et entreprendre des activités de renforcement des capacités qui contribuent à une meilleure mise en œuvre de la Convention;
b) déterminer quels matériels de renforcement des capacités, tels que des guides d’identification et autres outils, sont actuellement disponibles, et améliorer leur mise à disposition;
c) examiner une sélection de matériels de renforcement des capacités et d’indentification, et évaluer les besoins de révision et d’amélioration, en tenant compte des matériels déjà élaborés par les Parties et de ceux requis dans les décisions;
d) entreprendre la révision et le développement d’une sélection de matériels de renforcement des capacités et d’identification, y compris des matériels sur l’élaboration et l’application de quotas d’exportation nationaux volontaires, ou offrir des conseils techniques au Secrétariat si celui-ci s’en charge;
e) examiner la proposition de projet sur les Améliorations des Manuels d’identification CITES: Options favorisant l’exactitude et la disponibilité du matériel d’identification destiné aux Parties à la CITES, rédigée par le Centre mondial de surveillance continue de la conservation de la nature du Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE-WCMC), ainsi que tout autre projet ou programme identifié par le Secrétariat, et examiner s’il serait nécessaire de rechercher activement un financement pour soutenir les activités;
f) examiner la résolution Conf. 3.4, Coopération technique, et la résolution Conf. 11.19 (Rev. CoP16), Manuel d’identification, et formuler des recommandations dont, le cas échéant, des propositions d’amendements à ces résolutions afin de promouvoir l’exactitude et la disponibilité des matériels de renforcement des capacités et d’identification; et
g) faire rapport sur les progrès de ces activités aux prochaines sessions du Comité pour les animaux et du Comité pour les plantes ainsi qu’à la 18e session de la Conférence des Parties.


17.33

Décision à l'adresse de: Animals Committee, Plants Committee

Le Comité pour les animaux et le Comité pour les plantes informent le Comité permanent, en fonction des besoins, des progrès réalisés dans la mise en œuvre de la décision 17.32.


17.34

Décision à l'adresse de: Secretariat

Le Secrétariat, sous réserve de fonds externes disponibles, si nécessaire:
a) continue de développer et d’améliorer le site Web de la CITES ainsi que le Collège virtuel de la CITES comme outils électroniques de soutien aux Parties pour le renforcement des capacités, en offrant notamment les informations suivantes:
i) une liste des références au renforcement des capacités figurant dans les résolutions et décisions, ainsi que les chapitres pertinents des rapports sur l’application de la CITES, de façon à améliorer le suivi continu des activités de renforcement des capacités; et
ii) une liste de ressources financières et de mécanismes susceptibles de soutenir la mise en œuvre de la CITES (comme le Fonds pour l’environnement mondial ou le Fonds pour l’éléphant d’Afrique);
b) dans le cadre des Buts 1 et 3 de la Vision de la stratégie de la CITES, apporte un soutien technique ciblé au renforcement des capacités et offre des formations générales et spécialisées: aux organes de gestion et aux autorités scientifiques CITES, aux instances douanières et de lutte contre la fraude, aux instances judiciaires, aux législateurs et aux autres acteurs, notamment pour les nouvelles Parties, les Parties ayant des économies en développement, les Parties identifiées via le mécanisme de contrôle du respect de la Convention et les Petits États insulaires en développement.
c) en concertation et en coopération avec le Comité pour les animaux et le Comité pour les plantes, entreprend la révision et l’élaboration de matériels de renforcement des capacités et d’identification sélectionnés, dont ceux qui se rapportent au développement, à l’établissement et à l’application de quotas d’exportation nationaux volontaires;
d) publie une notification aux Parties invitant les pays en développement et les pays ayant des économies en transition à fournir au Secrétariat des informations précises sur leurs besoins en matière de renforcement des capacités, et fait rapport sur les réponses reçues à la 69e session du Comité permanent;
e) poursuit la coopération avec les institutions et organisations afin de fournir aux Parties une assistance conjointe et pertinente pour la CITES en matière de renforcement des capacités, par exemple l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), la Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES), le Consortium international de lutte contre la criminalité liée aux espèces sauvages (ICCWC) (y compris chacun de ses partenaires), le Centre du commerce international (ITC), l’Organisation internationale des bois tropicaux (OIBT), l’Université internationale d’Andalousie, la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED), le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE) et l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE).


17.35

Décision à l'adresse de: Standing Committee

Le Comité permanent:
a) suit la mise en œuvre des activités de renforcement des capacités figurant dans les résolutions et décisions actuelles par le biais des informations fournies par le Secrétariat conformément à la décision 17.34 a) i);
b) examine les résultats de l’enquête lancée par la notification aux Parties mentionnée dans la décision 17.34 d), ainsi que les informations présentées dans les sections pertinentes des rapports sur l’application de la CITES;
c) examine les travaux du Comité pour les animaux et du Comité pour les plantes concernant la mise en œuvre de la décision 17.32, et fournit des orientations en fonction des besoins; et
d) formule, le cas échéant, des recommandations à la Conférence des Parties sur les moyens de consolider, rationaliser et rendre plus cohérentes les activités de renforcement des capacités énoncées dans les résolutions et décisions.