Journée mondiale des Rangers 2021

Message d’Ivonne Higuero, Secrétaire générale de la CITES

31 juillet 2021
world_ranger_day
                                                                                           ©UNEP

La Journée mondiale des Rangers nous donne l’occasion de faire une pause, de réfléchir et de manifester notre gratitude, pour leur dévouement et leur sacrifice, à ces fervents gardiens de la nature.

Les rangers jouent un rôle central et multiforme dans la conservation de certains des écosystèmes les plus vulnérables de la planète. Que ce soit dans les forêts tropicales, dans les savanes immenses ou dans les réserves naturelles montagneuses hostiles, les rangers accomplissent tous les jours et partout leur mission vitale.

Ils sont en première ligne de la lutte contre le braconnage, la cueillette illégale et toutes les activités criminelles perpétrées contre les espèces sauvages. Travaillant souvent en collaboration étroite avec les peuples autochtones et les communautés locales qui vivent parmi les espèces sauvages et la biodiversité et en dépendent, les rangers jouent aussi un rôle déterminant lorsqu’il s’agit d’apaiser les conflits entre l’homme et les animaux sauvages. Enfin, ils sont indispensables aux initiatives de conservation auxquelles ils apportent leur perspicacité et des données pratiques indispensables.

Or, c’est bien souvent au péril de leur propre vie qu’ils travaillent. Depuis dix ans, malheureusement, plus de 1000 rangers ont été tués dans l’exercice de leurs fonctions, ce qui témoigne des risques inhérents à leur profession.

À la CITES nous ne savons que trop la dette immense que nous avons envers ces femmes et ces hommes courageux. Le Secrétariat CITES collabore étroitement avec les rangers dans le cadre du programme CITES de Suivi de l’abattage illégal d’éléphants – ou MIKE. Dans ce contexte nous participons directement au travail des rangers, en Afrique et en Asie, et nous le soutenons, en nous efforçant de construire et de renforcer les capacités des États des aires de répartition des éléphants afin que les rangers puissent continuer de rassembler des informations vitales pour la conservation de l’espèce.

Grâce à MIKE et aux engagements réitérés des Parties lors de sessions successives de la Conférence des Parties à la CITES, la Convention s’est toujours efforcée de soutenir les rangers. Les Parties ont toujours été très soucieuses de veiller à ce que les rangers reçoivent des ressources financières suffisantes et à ce que leurs capacités soient renforcées.

De nombreux pays ont été durement frappés par la pandémie et celle-ci a aussi, inévitablement, touché des sources de revenu qui, traditionnellement, génèrent un financement à l’appui du travail des rangers.

Les rangers, partout où ils se trouvent, font partie de la solution indispensable qu’est la restauration de nos liens avec la nature. En protégeant les espèces sauvages et leurs habitats, ils nous aident à préserver les écosystèmes et les moyens d’existence qui en dépendent.

Nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour qu’ils puissent poursuivre leur mission primordiale aux quatre coins de la planète. En cette Journée mondiale des Rangers, nous célébrons leur travail vital et nous pleurons la disparition de ceux qui ont payé le prix fort dans l’exercice de leurs fonctions. Je vous invite à soutenir, avec moi, les hommes et les femmes qui luttent pour la nature et, par nos actes, à témoigner notre gratitude aux rangers.