Mm/4 - Lignes directrices pour les conditionneurs

   
LIGNES DIRECTRICES POUR LES CONDITIONNEURS
 
 
Mm/4 – Mammifères marins – Baleines, dauphins, marsouins, dugongs et lamantins
   
1. Bien-être général
   
1.1 Priorité devrait être donnée aux animaux par rapport aux marchandises.
   
1.21 Seuls des animaux en bonne santé devraient être transportés.
   
1.31 Les animaux en état avancé de gestation ou les animaux ayant mis bas récemment ne devraient pas être transportés. Les jeunes animaux incapables de se nourrir par leurs propres moyens ne devraient pas être transportés, à moins que des dispositions préalables n'aient été prises pour les alimenter au cours du voyage si celui-ci doit se poursuivre pendant une période supérieure à l'intervalle normal entre deux repas.
   
1.4 Des sédatifs ne devraient être administrés que dans des circonstances exceptionnelles et sur avis d'une personne ayant l'expérience de la manipulation de ces animaux et des soins à leur donner. Ils ne devraient être donnés que sous le contrôle d'un vétérinaire qualifié agréé et des précisions sur le sédatif employé devraient accompagner l'animal.
   
1.5 Ces animaux réclamant une attention constante, il serait essentiel qu'au moins une personne qualifiée accompagne le chargement. Si plusieurs animaux étaient transportés simultanément, il faudrait qu'ils soient accompagnés de plusieurs personnes qualifiées.
   
1.6 Les animaux devraient être dérangés aussi peu que possible.
   
1.7 Les animaux qui ont été malades ou blessés pendant le trajet devraient recevoir les soins d'un vétérinaire dès que possible.
   
1.8 Pendant le trajet, la fréquence et le type d'alimentation qui sont naturels pour les animaux devraient être respectés et ils devraient être clairement spécifiés sur les étiquettes d'emballage.
   
1.9 Aucun animal ne devrait être transport avec des matières radioactives ou d'autres substances dangereuses pour la santé.
   
1.10 En cas de transport dans des climats chauds, une quantité suffisante de glace devrait être disponible afin de maintenir l'animal à une température suffisamment fraîche.
   
1.11 Si la chose était faisable, les animaux devraient être transportés dans une position transversale par rapport à la marche, et si c'était impossible, il faudrait les faire voyager la tête en avant.
   
1.12 Les conteneurs devraient être assujettis dans l'avion, le wagon, le camion ou le navire pour éviter d'éventuels mouvements et il faudrait qu'à tout moment ils soient maintenus en position horizontale.
   
1.13 En aucun cas les conteneurs ne devraient être empilés.
   
2. Dispositions préalables au transport
   
2.1 Toutes les précautions possibles devraient être prises d'avance pour éviter que les animaux soient exposés à des températures élevées ou à des courants d'air. Il faudrait, pour cela, prévoir le déplacement qu'ils vont effectuer en tenant pleinement compte des conditions climatiques qui leur sont naturelles, ainsi que de celles qui règnent au point de destination et de celles auxquelles ils seront exposés pendant le transport. Il faudrait vouer une attention toute particulière aux moyens d'accueil des escales intermédiaires, dans les aéroports, etc.
   
2.2 Lorsqu'il est prévu de les réutiliser, les conteneurs devraient être nettoyés et désinfectés à fond avant et après l'usage.
   
2.3 La date et l'heure d'arrivée prévues devraient être communiquées d'avance au destinataire, de même que l'itinéraire du chargement. Des dispositions appropriées devraient être arrêtées par avance pour qu'il en soit pris rapidement livraison au point de destination et en prévision de tout déplacement nécessaire aux lieux de transit.
   
2.4 Si l'on prévoit qu'il ne sera pris livraison des animaux qu'après un certain délai, des dispositions devraient être arrêtées pour en assurer le logement, et l'alimentation.
   
2.5 Les envois contre remboursement devraient être exclus.
   
3. Conteneur
 
 
3.1 Le conteneur devrait être parfaitement étanche et devrait par conséquent être construit avec un métal résistant à la corrosion ou un plastique suffisamment solide, choisi pour sa résistance.
   
3.2 Le conteneur devrait être d'une solidité suffisante pour loger l'animal et résister à la manutention pendant le trajet.
   
3.3 Le conteneur devrait être d'une largeur suffisante pour laisser un espace adéquat entre les parois et les nageoires de l'animal.
   
3.4 Le haut du conteneur devrait être ouvert.
   
3.5 La possibilité de déplacer le conteneur à l'aide de grues ou d'élévateurs-gerbeurs devrait être prévue.
   
4. Conditionnement
   
4.1 L'animal devrait être placé dans une bâche au bout d'une élingue et être abaissé jusque sur un épais matelas de caoutchouc mousse humide placé dans le conteneur. Le matelas de caoutchouc mousse devrait être tailladé autant que nécessaire pour loger les nageoires de l'animal. La bâche devrait être laissée détachée sous l'animal pendant le transport.
   
4.2 Le conteneur devrait ensuite être rempli d'eau jusqu'à ce qu'environ la moitié ou les deux tiers de l'animal soient immergés. Un pulvérisateur manuel et mécanique devrait être fourni pour être utilisé lorsque cela s'avère nécessaire.
   
4.3 Les parties découvertes de l'animal devraient être enduites de lanoline, ou d'une pommade équivalente, en prenant soin que les évents des animaux ne soient pas obstrués.
   
4.4 Lors de courts voyages de petits spécimens, il est possible de transporter ceux-ci dans des bâches sans matelas de caoutchouc mousse, pourvu qu'un pulvérisateur à main soit disponible pour permettre de maintenir la peau de l'animal humide et fraîche.
   
5. Etiquetage et documents d'expédition
   
Des étiquettes résistantes et imperméables, portant les informations suivantes, devraient être fournies:
   
5.1 "ANIMAUX VIVANTS - NE PAS RENVERSER" sur tous les côtés.
   
5.2 Le symbole représenté par des flèches orientées vers le "HAUT" devrait être apposé sur tous les côtés.
   
5.3 Nom, adresse et numéro de téléphone de l'expéditeur et du destinataire. Les numéros de boîtes postales devraient être exclus en tant qu'adresse unique.
   
5.4 Liste détaillée du contenu: nombre des animaux; nom scientifique et noms communs utilisés dans les pays d'exportation et d'importation.
   
5.5 Marge de température admissible.
   
5.6 Régime alimentaire nécessaire et instructions pour l'alimentation.
   
5.7 Détails sur les sédatifs éventuellement donnés.
   
5.8 Date à laquelle les animaux ont été mis dans le conteneur pour le transport.
   
5.9 Timbre officiel du transporteur indiquant la date à laquelle il a pris livraison du chargement.
   
Une enveloppe résistante et imperméable, contenant les documents suivants et autres renseignements essentiels, devrait être fixée solidement au conteneur:
   
5.10 Duplicata du nom, de l'adresse et du numéro de téléphone de l'expéditeur et du destinataire.
   
5.11 Duplicata de la liste du contenu indiquée sous 5.4.
   
5.12 Doubles des licences d'exportation et d'importation du chargement.
   
5.13 Double du certificat sanitaire valide, délivré conformément aux exigences du pays importateur.
   
5.14 Duplicata des renseignements sur la marge de température admissible et sur l'alimentation.
   
5.15 Duplicata des renseignements sur les sédatifs éventuellement donnés.
   
____________________
   
1 Dans des circonstances exceptionnelles, il peut être justifié d'écarter cette recommandation.