Av/3 - Lignes directrices pour les conditionneurs

   
LIGNES DIRECTRICES POUR LES CONDITIONNEURS
 
 
Av/3 – Oiseaux de proie, diurnes et nocturnes
   
1. Bien-être général
   
1.1 Priorité devrait être donnée aux oiseaux par rapport aux marchandises.
   
1.21 Seuls des oiseaux en bonne santé devraient être transportés.
   
1.31 Des sédatifs ne devraient pas être administrés aux oiseaux.
   
1.4 Les oiseaux devraient être transportés dans une demi-obscurité.
   
1.5 Des oiseaux appartenant à des espèces différentes ne devraient pas être transportés dans le même conteneur.
   
1.6 A moins que des oiseaux de la même espèce ne soient notoirement compatibles les uns avec les autres, il ne faudrait pas les transporter dans le même conteneur.
   
1.7 Les oiseaux devraient être dérangés aussi peu que possible.
   
1.8 Les oiseaux qui ont été malades ou blessés pendant le trajet devraient recevoir les soins d'un vétérinaire dès que possible et, si besoin est, être tués sans qu'ils souffrent. De tels incidents devraient être consignés par écrit.
   
1.9 Les oiseaux malades ou morts devraient être enlevés des conteneurs lorsque c'est faisable et cela devrait être consigné par écrit.
   
1.10 Tout repos prescrit par un vétérinaire devrait être observé.
   
1.11 Pendant le trajet, la fréquence et le type d'alimentation et d'abreuvement qui sont naturels pour les oiseaux devraient être respectés et ils devraient être clairement spécifiés sur les étiquettes d'emballage.
   
1.12 Afin d'éviter la contamination et pour des raisons de santé et d'hygiène, il faudrait éviter tout contact entre l'homme et les oiseaux, lesquels ne devraient pas être logés à proximité de denrées alimentaires ou dans des endroits où des personnes non autorisées ont accès.
   
1.13 Aucun oiseau ne devrait être transporté avec des matières radioactives ou d'autres substances dangereuses pour la santé.
   
1.14 Les conteneurs devraient être assujettis dans l'avion, le wagon, le camion ou le navire pour éviter d'éventuels mouvements et il faudrait qu'à tout moment ils soient maintenus en position horizontale.
   
2. Dispositions préalables au transport
   
2.1 Avant l'expédition, les oiseaux devraient être gardés et mis en condition pendant un laps de temps approprié, au cours duquel ils devraient être progressivement habitués au conteneur.
   
2.2 Toutes les précautions possibles devraient être prises d'avance pour éviter que les oiseaux soient exposés à des températures extrêmes ou à des courants d'air. Il faudrait, pour cela, prévoir le déplacement qu'ils vont effectuer en tenant pleinement compte des conditions climatiques qui leur sont naturelles, ainsi que de celles qui règnent au point de destination et de celles auxquelles ils seront exposés pendant le transport. Il faudrait vouer une attention toute particulière aux moyens d'accueil des escales intermédiaires, dans les aéroports, etc.
   
2.3 Lorsqu'il est prévu de les réutiliser, les conteneurs devraient être nettoyés et désinfectés 3 fond avant et après l'usage.
   
2.4 La date et l'heure d'arrivée prévues devraient être communiquées d'avance au destinataire, de même que l'itinéraire du chargement. Des dispositions appropriées devraient être arrêtées par avance pour qu'il en soit pris rapidement livraison au point de destination et en prévision de tout déplacement nécessaire aux lieux de transit.
   
2.5 Si l'on prévoit qu'il ne sera pris livraison des oiseaux qu'après un certain délai, des dispositions devraient être arrêtées pour en assurer le logement, l'alimentation et l'abreuvement.
   
2.6 Les envois contre remboursement devraient être exclus.
   
3. Conteneur
   
3.1 Le conteneur devrait être construit en bois ou avec un matériau de résistance similaire et devrait être doté d'une charpente appropriée lui assurant une solidité suffisante pour loger les oiseaux et résister à la manutention pendant le trajet.
   
3.2 Il ne devrait y avoir ni arêtes vives ni protubérances sur la surface intérieure du conteneur.
   
3.3 Si le conteneur est revêtu d'une peinture ou d'un enduit protégeant le bois, il faudrait veiller à ce qu'il ne soit pas toxique ou n'irrite pas la peau.
   
3.4 Un fond supplémentaire, fait d'un treillis approprié et situé au-dessus d'un récipient étanche et amovible contenant une quantité suffisante de matière absorbante, devrait être prévu.
   
3.5 Le conteneur devrait comporter une porte coulissante de dimensions adéquates, construite avec un matériau semblable à celui du reste du conteneur et munie d'un dispositif de fermeture sûr et inaccessible aux oiseaux.
   
3.6 Si les oiseaux transportés sont des oiseaux percheurs, des perchoirs appropriés devraient être installés de façon que tous les oiseaux puissent s'y percher dans une position naturelle, avec suffisamment d'espace au-dessus de leur tête et sans que les plumes de leur queue touchent le fond du conteneur. L'espace devrait toutefois être insuffisant pour que les oiseaux tentent de voler.
   
3.7 Il faudrait prévoir des auges, munies d'un rebord et séparées pour l'eau et la nourriture et qui puissent être ôtées depuis l'extérieur, et un dispositif permettant de barrer les ouvertures d'accès aux auges quand on les enlève.
   
3.8 Pour assurer une bonne aération constante, il faudrait prévoir une ventilation supplémentaire au moyen d'orifices de dimensions appropriées ménagés dans les parois du conteneur. Ces orifices devraient être situés à proximité du fond du conteneur, afin que les oiseaux puissent voir leur nourriture et leurs dimensions devraient empêcher les oiseaux d'entrer en contact avec les personnes manipulant le conteneur.
   
3.9 Des poignées ou des barres de prise appropriées devraient être fixées à tous les conteneurs sauf aux plus petits.
   
3.10 Des barres d'espacement de dimensions appropriées devraient être fixées à toutes les parois, y compris la paroi supérieure et la base du conteneur, afin que l'air puisse circuler librement jusqu'aux oiseaux, même lorsque les conteneurs sont empilés ou arrimés les uns contre les autres.
   
4. Etiquetage et documents d'expédition
   
Des étiquettes résistantes et imperméables, portant les informations suivantes, devraient être fournies:
   
4.1 "OISEAUX VIVANTS - NE PAS RENVERSER" sur tous les côtés et sur le dessus.
   
4.2 Le symbole représenté par des flèches orientées vers le "HAUT" devrait être apposé sur tous les côtés.
   
4.3 Nom, adresse et numéro de téléphone de l'expéditeur et du destinataire. Les numéros de boîtes postales devraient être exclus en tant qu'adresse unique.
   
4.4 Liste détaillée du contenu: nombre des oiseaux; nom scientifique et noms communs utilisés dans les pays d'exportation et d'importation.
   
4.5 Marge de température admissible.
   
4.6 Régime alimentaire nécessaire et instructions pour l'alimentation et l'abreuvement.
   
4.7 Date à laquelle les oiseaux ont été mis dans le conteneur pour le transport.
   
4.8 Timbre officiel du transporteur indiquant la date à laquelle il a pris livraison du chargement.
   
Une enveloppe résistante et imperméable, contenant les documents suivants et autres renseignements essentiels, devrait être fixée solidement au conteneur:
   
4.9 Duplicata du nom, de l'adresse et du numéro de téléphone de l'expéditeur et du destinataire.
   
4.10 Duplicata de la liste du contenu indiquée sous 4.4.
   
4.11 Doubles des licences d'exportation et d'importation du chargement.
   
4.12 Double du certificat sanitaire valide, délivré conformément aux exigences du pays importateur.
   
4.13 Duplicata des renseignements sur la marge de température admissible et sur l'alimentation et l'abreuvement.
   
____________________
   
1 Dans des circonstances exceptionnelles, il peut être justifié d'écarter cette recommandation.