Déclarations du Secrétaire général John E. Scanlon

Yury Fedotov, Directeur exécutif de l’ONUDC et John E. Scanlon, Secrétaire général de la CITES       Un crime économique perpétré, dans les régions les plus reculées, par des groupes criminels organisés qui exploitent les populations locales et les lois laxistes  
Yury Fedotov, Directeur exécutif de l’ONUDC et John E. Scanlon, Secrétaire général de la CITES       MESURES: Les pays doivent inscrire la criminalité liée aux espèces sauvages comme un crime grave dans leur législation nationale   Les réseaux de la criminalité organisée font le trafic d’espèces en danger, les poussant au bord de l’extinction. Il faut agir avant qu’il ne soit trop tard.
Manifestation parallèle de l’Assemblée générale des Nations Unies organisé par l’Allemagne et le Gabon, New York, 26 septembre 2013   Remarques d’ouverture du modérateur de la séance, John E. Scanlon, Secrétaire général de la CITES   Excellences, distingués invités, chers collègues   Au nom des deux coprésidents, l’Allemagne et le Gabon, je vous souhaite une chaleureuse bienvenue à la discussion de haut niveau de cet après‑midi. Je serai votre modérateur.  
Directrice générale de l’Unesco Irina Bokova et leSecrétaire général de la Cites John E. ScanlonAu rythme où vont les choses, demain les enfants d'Afrique de l'Ouest et Centrale parleront des éléphants et des rhinocéros comme nous parlons des mammouths: des créatures magnifiques appartenant au passé
  La CITES: au carrefour du commerce, de l'environnement et du développement John E. Scanlon, Secrétaire général de la CITES Conférencier invité Sommet "Eye on Earth", Abu Dhabi, Emirats arabes unis 12-15 décembre 2011 Je tiens à remercier sincèrement Son Altesse Cheikh Khalifa Bin Zayed Al Nahyan, Président des EAU, SE Mohammed Al Bowardi, Secrétaire général, le Conseil exécutif d'Abu Dhabi, S.E. Razan Al Mubarak Kahlifa, Secrétaire Général, Agence de l'environnement - Abou Dhabi et M. Achim Steiner, Directeur exécutif du Programme des Nations Unies pour l'environnement.
de John E. Scanlon, Secrétaire général de la CITES 8 novembre 2011

Pages