Déclarations du Secrétaire général John E. Scanlon

AU-DELA DE LA LUTTE CONTRE LA FRAUDE : Communautés, gouvernance, incitations et utilisation durable dans la lutte contre la criminalité liée aux espèces sauvages 26 – 28 février 2015 Glenburn Lodge, Muldersdrift,  Afrique du Sud Allocution d’ouverture de M. John E. Scanlon, Secrétaire Général de la CITES Prononcée par Tom De Meulenaer, Chef du Service scientifique de la CITES Mme. Edna Molewa, Ministre de l’Eau et de l’Environnement d’Afrique du Sud M. Braulio de Souza, Secrétaire exécutif de la Convention sur la diversité biologique,
Allocution d’ouverture prononcée à l’occasion de l’ Atelier sur les stratégies visant à juguler le commerce illégal de l’ivoire en s’attaquant à la demande Secrétaire général de la CITES, M. John E. Scanlon Hangzhou, Chine 28-29 janvier 2015 M. Liu Dongsheng, Vice-administrateur, Administration nationale des forêts M. Lin Yunju, Directeur général du Département des forêts de la province du Zhejiang
La CITES et la CMS ont des origines communes et des missions complémentaires et il existe de longue date une collaboration entre leurs programmes, qui va en se renforçant. C’est l’UICN qui a en premier appelé à l’élaboration de ces deux conventions au début des années 1960. Cet appel a été entendu et consacré dans des recommandations adoptées à la Conférence des Nations Unies sur l’environnement qui s’est tenue à Stockholm en 1972, et qui a débouché sur l’adoption, dans la décennie, de la CITES, en 1973, et de la CMS, en 1979.
Événement parallèle à la CoP12 de la CDB La biodiversité est-elle importante pour le développement ? La coopération au développement de l’UE lance son initiative phare «B4Life» Déclaration d’ouverture John E Scanlon, Secrétaire général de la CITES (Présentée par Milena Sosa Schmidt) Pyeongchang, République de Corée 16 octobre 2014  
OIBT-CITES : Travailler ensemble pour maintenir les essences forestières tropicales Déclaration liminaire M. John E Scanlon, Secrétaire général, CITES Prononcée par Mme Milena Sosa Schmidt Manifestation organisée en marge de la 12e réunion de la Conférence des Parties à la Convention sur la diversité biologique Pyeongchang, Corée,  15 octobre 2014 Monsieur le président, M. Emmanuel Ze Meka, Directeur exécutif de l’OIBT, Mme Astrid Schomaker, Chef de l’unité Durabilité mondiale, commerce et accords multilatéraux, Direction générale de l’environnement de la Commission européenne, chers amis et collègues.
Alors que nous sommes bientôt à mi-parcours de l’échéance de 2020 pour atteindre l’ensemble commun de nos objectifs et stratégies pour la biodiversité, il est opportun de réfléchir sur la façon dont la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (CITES) contribue à réaliser le Plan stratégique pour la diversité biologique (2011-2020) ; à atteindre les 20 Objectifs d’Aichi pour la biodiversité ; et à célébrer la vision de la Décennie des Nations Unies pour la biodiversité d’un monde vivant en harmonie avec la nature [1].
Discussion de haut niveau : « Le braconnage et le trafic illégal des espèces sauvages – Vers une action commune de la communauté internationale »   Manifestation organisée conjointement par la République du Gabon et la République fédérale d’Allemagne Siège de l’Organisation des Nations Unies, New York, 26 septembre 2014 Remarques de bienvenue et d’ouverture des coorganisateurs
Déclaration du Secrétaire général de la CITES lors de la destruction de cornes de rhinocéros confisquées en République tchèque Zoo de Dvůr Králové John E. Scanlon, Secrétaire général de la CITES 21 septembre 2014   Hon. Richard Brabec, Ministre de l’environnement, Dr Přemysl Rabas, Directeur du Zoo de Dvůr Králové, Mme Monika Leova et M. Tony Fitzjohn, Mesdames et Messieurs, Honorables hôtes et invités, Mesdames et Messieurs, Je tiens à exprimer mes sincères remerciements au Gouvernement de la République tchèque et au Zoo Dvůr Králové pour m’avoir invité à assister aujourd’hui à la destruction de cornes de rhinocéros confisquées – ce qui est, semble-t-il, la première fois qu’un tel événement public a lieu en Europe. -----
Genève, Suisse, 31 juillet 2014 La Journée mondiale des rangers rend hommage aux gardes-nature (rangers) du monde entier qui ont perdu la vie ou ont été blessés dans l’exercice de leurs fonctions, et met à l’honneur le rôle qu’ils jouent dans la protection des ressources naturelles, y compris les animaux et plantes sauvages. Elle a été célébrée pour la première fois en 2007 à l’occasion du 15e anniversaire de la fondation de la Fédération Internationale des Rangers (IRF).

Pages