La lutte contre le commerce illicite et l’accès à l'expertise pour prendre soin des animaux confisqués

Document non officiel
destiné uniquement aux médias


Signature aujourd’hui à Genève d’un accord de coopération entre WAZA et la CITES

John E. Scanlon, Secrétaire général de la CITES et
Dr Gerald Dick, Directeur exécutif de WAZA

Genève, le 20 décembre 2011 – Le Secrétaire général de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (CITES) et le Directeur exécutif de l’Association mondiale des zoos et des aquariums (WAZA) ont signé aujourd’hui un protocole d’accord visant à facilier l’accès à l’expertise pour prendre soin des animaux vivants confisqués, les offres de formation et la sensibilisation du public à l’application de la CITES, et ce dans le cadre de la Décennie des Nations Unies pour la biodiversité.

A cette occasion, le Secrétaire général de la CITES, M. John E. Scanlon, a déclaré: "Notre collaboration avec le réseau WAZA aidera les Parties à la CITES à respecter leurs obligations en matière de soins à apporter aux animaux confisqués et de transport d’animaux vivants; elle sera confortée par des opportunités accrues de formation et de renforcement des capacités".

"Le commerce d’animaux augmente et représente, au même titre que le trafic illicite de stupéfiants, l’une des activités illégales les plus alarmantes. WAZA et ses membres sont résolus à aider la CITES à mettre en œuvre les réglementations sur le commerce des animaux et à assurer la conservation des espèces touchées par le commerce", a déclaré M. Gerald Dick, Directeur exécutif de WAZA.

Cette collaboration a pour principal objet de faciliter le recours aux compétences disponibles au sein du réseau WAZA pour aider les Parties à la CITES à appliquer la Convention; elle vise également à appuyer les activités du Secrétariat CITES en faveur de la conservation et de l'utilisation durable des espèces de faune et de flore sauvages. Elle portera sur les principaux domaines suivants: soins et placement des animaux vivants confisqués; recueil d’informations sur les problèmes actuels concernant le commerce d’espèces sauvages; transport d’animaux vivants; recherche et sciences, avec un accent particulier sur les espèces inscrites à l’Annexe I; communication et sensibilisation; formation et renforcement des capacités. L'Annexe I comprend toutes les espèces menacées d'extinction qui sont ou pourraient être affectées par le commerce et dont la CITES interdit le commerce international (sauf à des fins non commerciales, comme la recherche scientifique).

Comme en témoigne un récent incident survenu à Cologne, en Allemagne, la coopération entre les zoos et les autorités douanières et en charge de la conservation est de la plus haute importance. Les autorités douanières allemandes ont en effet saisi une cargaison illicite de 570 animaux exotiques en provenance de Hong Kong RAS. Les animaux étaient dissimulés dans des valises et des boîtes et comprenaient deux reptiles en danger critique d’extinction, la tortue-boîte à front jaune et la tortue étoilée de Birmanie, ainsi que des boas des sables, des geckos, des tritons et des invertébrés. Leur prise en charge a été confiée au zoo de Cologne, membre de WAZA. Cet exemple illustre comment les membres de WAZA peuvent aider les Parties à la CITES en leur offrant leurs compétences et des installations où préserver les animaux confisqués.

La coopération entre la CITES et WAZA contribuera également à garantir la sécurité du transport d’animaux sauvages d’un pays à l’autre, que ce soit à des fins de transaction commerciale, d’élevage, de recherche ou de conservation.

Informations générales sur WAZA

L’Association mondiale des zoos et des aquariums (WAZA) est une organisation mondiale qui œuvre à l’harmonisation des principes, politiques, pratiques et stratégies de plus de 1300 grands zoos et aquariums. WAZA représente l’ensemble de la communauté mondiale des zoos et des aquariums et travaille en partenariat avec des gouvernements, l’UICN et des organisations non gouvernementales pour veiller à l’application de normes élevées en matière de bien-être animal et parvenir à assurer la conservation des espèces aussi bien dans des zoos et des aquariums (ex situ) que dans la nature (in situ).

Pour de plus amples informations, consulter le site www.waza.org.

Faits et chiffres concernant WAZA

Avec plus de 700 millions de visiteurs par an, les 1300 grands zoos et aquariums du monde ont le pouvoir unique d’attirer, d’inspirer et de mobiliser le grand public en faveur de la conservation des espèces et des habitats. En établissant un lien direct entre les hommes et la nature, les zoos et les aquariums sensibilisent le public à la conservation de la biodiversité, au bien-être humain, aux moyens de subsistance et à la réduction de la pauvreté, favorisant ainsi un développement durable sur le plan écologique ainsi qu’un changement social et politique. Les recettes provenant des billets d’entrée dans les zoos et les aquariums sont investies dans différents projets de conservation dans le monde. Toutes ces recettes réunies peuvent représenter un appui financier équivalent ou supérieur aux subventions de certains grands organismes mondiaux de conservation.

Informations générales sur la CITES

La CITES (Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction) est un accord international qui rassemble 175 Etats membres. Elle a pour objectif de veiller à ce que le commerce international des spécimens d’animaux et de plantes sauvages se fasse de manière licite, durable et traçable et ne menace pas la survie des espèces auxquelles ils appartiennent.

Comme le commerce des plantes et des animaux sauvages dépasse le cadre national, sa réglementation doit s’appuyer sur la coopération internationale pour préserver certaines espèces de la surexploitation. C’est dans cet esprit de coopération que la CITES a été conçue. Aujourd'hui, elle confère une protection (à des degrés divers) à plus de 35 000 espèces sauvages, qu'elles apparaissent dans le commerce sous forme de plantes ou d'animaux vivants, de manteaux de fourrure ou d'herbes séchées.

Pour de plus amples informations, consulter le site www.cites.org.

Note aux rédacteurs: pour tout complément d’information, contacter:

Carole Lecointre, Service Communication de WAZA, +41 22 999 07 93 ou carole.lecointre@waza.org

ou

Laurent Gauthier, Secrétariat CITES, +41 22 917 81 63 ou laurent.gauthier@cites.org

 

 

Pour consulter les communiqués de presse précédents, aller sous Archives.