La lutte contre la fraude, un élément crucial pour sauver les derniers tigres


For use of the media only;
not an official document.
 

PRESS RELEASE

La lutte contre la fraude, un élément crucial pour sauver les derniers tigres

La CITES décerne un Certificat de louanges aux autorités thaïlandaises pour
avoir saisi un bébé tigre à l’aéroport de Bangkok

Nagoya/Genève, le 28 octobre 2010 – Le Secrétaire général de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (CITES) a annoncé ce jour avoir décidé de remettre un Certificat de louanges à la société Airports of Thailand Public Company et au Poste de contrôle CITES du ministère thaïlandais des Parcs nationaux et de la Conservation de la faune et de la flore sauvages de l’aéroport Suvarnabhumi, à Bangkok.

Ces certificats seront décernés en reconnaissance d'une saisie réalisée le 23 août 2010 à l’aéroport Suvarnabhumi, date à laquelle des agents des deux organismes susmentionnés ont découvert une personne qui tentait de faire sortir illégalement du pays un bébé tigre vivant. Soigneusement dissimulé dans une valise, le félin a été détecté lors de contrôles aux rayons X.

Cette annonce a été faite à l’occasion d’une rencontre sur la conservation du tigre organisée en marge de la 10e réunion de la Conférence des Parties à la Convention sur la diversité biologique qui se tient actuellement à Nagoya, au Japon. Le Secrétaire général de la CITES, M. John Scanlon, a salué le travail des deux organismes en déclarant : « En cette année internationale de la biodiversité, également année chinoise du tigre, et à l’heure où l’espèce est gravement menacée d’extinction, le fait que les efforts des autorités thaïlandaises aient permis d’empêcher ce tigre d’être victime du commerce illégal est particulièrement louable. Les générations futures ne sauraient être condamnées à contempler les derniers tigres derrière les grilles d’un zoo. Bien au contraire, ce sont les criminels qui se livrent au braconnage et au commerce des tigres qui devraient se trouver derrière les barreaux ».  

La saisie de ce jeune tigre a été réalisée après que les agents de la sécurité aéroportuaire eurent été formés aux techniques de contrebande d’espèces sauvages. Le Gouvernement thaïlandais a été soutenu dans ces activités de lutte contre le commerce illégal d’espèces sauvages par le Wildlife Enforcement Network de l’ANASE (ASEAN-WEN), l’Agence américaine pour le développement international (USAID) et l’organisation non gouvernementale TRAFFIC.

M. Scanlon a ajouté : « La chute du nombre de spécimens de cette espèce, passé de plus de 100 000 au début des années 1900 à seulement 3200 selon les dernières estimations, suffit à montrer à quel point il est urgent d'agir pour sauvegarder les tigres et leurs habitats, dans l’intérêt des générations futures ».

Son Excellence le ministre thaïlandais des ressources naturelles et de l’environnement, M. Suwit Khunkitti, coprésident de la rencontre sur la conservation du tigre, a observé : « Il est d’une importance cruciale de montrer que notre pays est fermement résolu à maintenir les tigres dans leur milieu naturel et à lutter contre le commerce illégal de parties et de produits dérivés du tigre. Il a ajouté : « Si l’ASEAN-WEN a fait de gros progrès, il n’en est qu’à ses prémices. En réalité, certains de nos leaders nationaux n’en connaissent toujours pas l'existence. Et, naturellement, le réseau reste axé sur l'Asie du Sud-Est. Or, le commerce illégal de tigres et d’autres espèces menacées d'extinction dont notre région est le théâtre est lié au reste du monde. L’élimination de la criminalité en matière d’espèces sauvages exige un soutien politique et une coopération mondiale au plus haut niveau ».

Le Secrétariat CITES a joué un rôle de premier plan en ce qui concerne le respect des réglementations dans le cadre de l’Initiative mondiale sur le tigre (GTI) soutenue par la Banque mondiale. Les activités de la GTI feront l’objet d’un examen lors du Forum international sur le tigre qui se tiendra à Saint-Pétersbourg, Fédération de Russie, du 21 au 24 novembre 2010.

Le Secrétaire général de la CITES entend remettre les Certificats de louanges aux représentants des deux organismes lors de son prochain déplacement en Thaïlande vers la fin de l’année, dans le cadre des préparatifs de la 16e Conférence des Parties prévue en 2013.

Note aux journalistes : Pour de plus amples informations, contacter Juan Carlos Vasquez au +4179-552 27 32 (portable) ou à l’adresse juan.vasquez@cites.org

 

To read previous press releases, go to Archives.